Alain K

Mes passions, mes actualités, mes réflexions en voyageant autour du monde...



Zeitgeist et Addendum : Analyse



vu sur le blog actualités

Les films Zeitgeist – Addendum et Moving Forward ont été distribués respectivement en 2007 , 2008 et 2011. Je n’en avais jamais entendu parlé jusqu’à il y a quelques semaines. Je me suis pris le temps de visionner les deux premiers* et après quelques recherches, voici mon analyse :

Zeitgeist le film

Zeitgeist le film

Le réalisateur :

Peter Joseph est un américain provenant de la classe moyenne, né en 1978, il vit à New York ou après avoir suivi des courts d’art en Caroline du Nord, il devient monteur vidéo indépendant pour diverses entreprises. Fondateur du mouvement Zeitgeist.
Réalisation personnel : Zeigeist (2007) – Addendum (2008) – Moving forward (2011)

De quoi parle Zeitgeist :

Zeitgeist (qui signifie esprit du moment) tend à démontrer que nous sommes manipulés pour servir les intérêts des plus grands en tentant de démontrer que la civilisation actuelle est basée sur des mythes. Le film va déconstruire les religions (christianisme = religion païenne = astrologie), le 11 septembre (théorie du complot) et le système monétaire actuel (argent = dette = esclavagisme moderne).

De quoi parle Addendum :

Addendum est le nom que l’on donne à un ajout à un document. Ce film développe son argumentaire contre le systeme monétaire et propose une alternative au travers du projet venus (société où l’économie est basée sur les ressources et la technologie plutôt que sur la recherche de profit).

 

Mon Analyse :

Je ne vais pas reprendre les arguments proposés dans ces films et tenter de les réprouver. Je n’ai pas la culture nécessaire ni la possibilité de faire toutes les recherches pour y arriver de manière exhaustive, certainement tout n’est pas faux, mais mes quelques recherches me montrent rapidement qu’il y a de nombreux raccourcis, contre vérités et des états de faits certains : regardez les films et faites vous votre idée, recoupez les informations, ce n’est pas parce que quelqu’un dit ou affirme que cela « est » : certains points sont des raccourcis trop rapides (l’histoire de Jésus est un calque du culte du dieu égyptien Horus – ou l’alignement de sirius et de la constellation des trois rois avec le soleil  dans le film Zeitgeist) d’autres comme l’implication de la CIA dans le renversement de chef d’état sont avérés (Addendum)…Je ne parle même pas de la théorie du complot du 11 septembre qui je pense est plus une question de foi que de preuves.

Qui est Peter Joseph :

Quand je regarde un film, un documentaire, je m’intéresse toujours au réalisateur, a-t-il déjà fait d’autres films, quelle(s) pourrait être sa, ses motivation(s)… Cela aide à ne pas prendre pour argent comptant le contenu de son oeuvre et permet une compréhension et même plutôt une anticipation dans les cas les plus flagrants du point de vue de l’auteur. J’ai vu une interview sur le net : http://www.whoispeterjoseph.com/ de Peter Joseph. Pas plus journaliste que chercheur, l’aspect social qui entoure ses propos dès le début aiguise ma curiosité, le but de Zeitgeist était il la création du mouvement qui porte son nom dès le début? Qui finance la réalisation? Ce n’est pas le résultat d’un travail d’un simple artisan qui bricole une vidéo aussi doué et professionnel soit il, ces films de 2 h chacun demandent des moyens.

Quelle est le but des 2 films?

La première chose qui me frappe c’est que ces œuvres sont libres de droits. Cela veut dire que les films ont été écrits, réalisés, montés et que la distribution est gratuite : Téléchargement gratuit possible sur le site officiel du site, on y trouve même les jaquettes à imprimer soi-même mais si on veut absolument les DVD originaux Zeitgeist, ils sont vendus à prix coutant (10,5$ frais de port pour l’Europe compris). Pas la peine de vous expliquer qu’à ce prix là, les films, ne seront pas rentabilisés par les ventes et la distribution. Ce n’est d’ailleurs pas le but puisque Peter Joseph lui même explique que le format DVD n’est qu’un media parmis les autres (téléchargement, streaming) et que les films visionables en toute gratuité sur les sites de video communautaires ont vraisemblablement été vus par plus de 100 millions de personnes. Bref, la vente de la vidéo n’est pas le but ultime, il y a autre chose…

Zeitgeist :

Nous vivons assujettis au marketing de la peur : la religion a pour but de nous garder la tête baissée, les politiques, les médias à travers la chasse aux terroristes maintiennent le peuple dans la crainte, dans le stress de la guerre, le système monétaire est fait pour assommer le travailleur et le rendre esclave de la dette économique du pays. Une personne sans repère culturel sérieux, sans un minimum d’auto-jugement se laissera facilement séduire par la logique implacable qui est présentée. Un point précis m’a fait prendre conscience de la maitrise professionnelle avec laquelle le ou les réalisateurs (Peter Jospeh est il le seul à l’origine de ce film?) nous emmène vers le doute et la remise en question du système (ce qui en soit est quelque chose de positif je trouve). Mais avez vous réalisé que les mécanismes de répétitions que les auteurs du film dénigrent sont les même qu’ils utilisent?Avez vous réalisé que le mécanisme de la peur dénoncé est le même qui est utilisé dans ce film pour nous faire réagir et accepter leur vérité? La peur du complot, la peur d’être manipulé…Créer une nouvelle peur c’est donner à nouveau la capacité à quelqu’un de l’utiliser. Un homme libre est un homme sans peur et l’objet de ce film n’est pas de vous faire douter des institutions mais bel et bien de prendre le contrôle de vos peurs en les organisants, en vous faisant comprendre que vous êtes manipulé et que la suite est prévue de longue date (la famille Roosvelts et le témoignage venu dont on ne sait où dans lequel une prétendue connaissance de la richissime famille fait des confidences sur un plan d’avilissement de la population mondiale.)

Quelle est votre peur maintenant? d’être manipulé par les médias, par la religion ou par le système monétaire? non, vous n’avez plus peur de cela parce que le film vous en vous fait rendre compte, mais il a créé une peur encore plus terrible : ma liberté même d’être humain est menacée si je laisse le plan machiavélique visant à supprimer toutes mes libertés se réaliser. Qui manipule qui maintenant? et où veut-on m’emmener avec cette manipulation?

 

Addendum et le projet Vénus

Le système monétaire…au vu du Curiculum Vitae du réalisateur, je préfère m’en tenir aux vérités d’Inside Job, documentaire sans concession, sérieux, promu dans divers festivals de cinéma reconnu. Mais ce qui est le plus dérangeant au delà des explications assénées sur les mécanismes financiers qui mènent à l’esclavagisme moderne (je ne dis pas que ce n’est pas vrai, je n’ai juste pas la compétence pour le vérifier donc je dois m’appuyer sur la réputation de celui qui me fait la leçon et là j’ai un problème…) c’est le lien direct avec le projet vénus !

Le projet vénus est à l’origine de Jacques Fresco, ingénieur américain. Il se base sur l’idée que le système économique est la cause des maux de nos sociétés (guerre, pauvreté, crime) et que si l’on éliminait le système monétaire pour le remplacer par un système dans lequel le partage des ressources et l’utilisation des technologies dans un but non profitable, l’humanité entrerait dans une nouvelle aire de solidarité. (je raccourcis mais sur le net vous trouverez plus de détails de ce que j’appellerai une utopie sociale)

Après avoir visité les sites Zeitgeist et venus project et vu le lien clair et affirmé (cf Interview de Peter Joseph) entre ces deux oeuvres, je n’ai pu m’empêcher de chercher par où rentrait l’argent car même si le discours révolutionnaire me parle je ne suis pas naïf au point de ne pas croire que ce nouveau monde a besoin de finance et doit faire vivre ces gens qui ne touchent pas à l’argent mais qui en ont besoin pour vivre et faire exister leurs œuvres et leur business plan…

Voici la boutique trouvée sur le site du projet vénus (multi lingue, chaque pays à son entrée), on y accède en  un clic, ergonomie simple, on comprend que l’on peut acheter et faire des dons : http://www.thevenusproject.com/fr/boutique-dons

 

boutique venus project

boutique venus project

 

Dans cette boutique en ligne, les ventes ne sont pas à prix coutant, DVD, livres, Teeshirt, mugs, tout y passe, les victimes du marketing de la peur vont trouver ici de quoi se rassurer et matérialiser leur effort contre la menace créée auparavant.

On vous dit même que vos dons sont déductibles de vos impôts :)

 

Conclusion :

Peter Joseph dit dans son interview que le film Zeitgeist, a été vu par Jacques Fresco que ce dernier lui a envoyé son livre puis ils se sont vus. J’imagine qu’ils se sont en gros trouvés en face d’une évidence : Zeitgeist et le projet Vénus ont le même but, sauver l’homme de l’esclavagisme moderne dont il est l’objet. Et par un heureux hasard, alors que le projet Vénus n’a pas de (encore) de véritables outils de communication (qui a dit propagande) voilà qu’arrive Peter Joseph et un film bien fait, une propagande bien huilée qui correspond parfaitement à l’idéologie du projet vénus! Résultat : Addendum

Pour moi tout cela est trop gros: La mécanique est simple, un premier film sans lien aucun avec une quelconque organisation, le doute et la peur amène le besoin de sécuriser son esprit vers un ordre plus logique => Addendum fini d’enfoncer le clou et apporte LA solution, de façon intelligente et discrète, on parle du projet Vénus, on développe mais à la fin on dirige vers Zeitgeist le mouvement : http://www.thezeitgeistmovement.com/ (toutes les langues, tous les pays). Les liens existent donc naturellement entre ces deux entités qui perdurent indépendamment l’une de l’autre.

La force de ce business plan c’est de ne pas être assimilé à une secte bien sûr les mécanismes sont proches, le mouvement à des créateurs Peter Jospeh pour Zeigeist et Jacques Fresco pour le Projet Vénus mais leur point fort est qu’ils ne se mettent jamais en avant, ils font en sortent que les idées, qui appartiennent à tous le monde, soient le trait commun du regroupement populaire qui a lieu. Il n’y a donc pas de gourou (voix à la fin d’Addendum : « Vous même êtes le professeur, l’élève, vous êtes le maitre, vous êtes le gourou, vous êtes le chef … » mais la logique est tracée avec ces films, la solution est si évidente.

Si ces films ont un tel engouement c’est bien parce qu’ils tentent de répondre à un vrai besoin de changement. Les idées du project Vénus ne sont pas toutes idiotes, certainement avoir une réflexion sur notre systeme monétaire et où il nous mène est nécessaire mais pour moi la méthode utilisée pour rallier des adeptes au projet Vénus s’apparente plus à de la tromperie qu’à de l’information.

Alain

*Je n’ai pas vu le dernier épisode, j’avais déjà assez à  dire avec les 2 premiers, à suivre…

 

Article originale : Zeitgeist Addendum Analyse

Publié le 23 mai 2011 dans documentaire.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










5 Commentaires:

  1. Eric Plassot:

    merci pour ton analyse.
    le discours (zeitgeist) est séducteur parce que les idées sont loin d’être idiotes. Ton analyse m’aide bien. De plus en plus j’ai tendance à avoir ce pas de recul devant les discours angéliques (un peu du genre regardez ! nous avons aidés avec nos bombes au triomphe de la démocratie). La séduction porte en elle même une intention : celle de rallier, d’attirer dans un filet (quelque soit le contenu du filet). Dès lors que l’on se situe sur ce créneau, on est dans le manipulatoire avec une grande panoplie de méthodes touchant souvent à l’affectif. (voir par exemple une video intéressante sur ces méthodes appliquées http://www.dailymotion.com/video/x9jo0k_propagande-neo-con-sur-arte-1-2_news ).
    D’autres signes me mettent la puce à l’oreille sur les sites eux-mêmes :

    on nous montre un argumentaire, voire un organigramme d’actions ou de groupes d’actions,
    mais nulle part de lieu de discussions possibles sur le fond, les méthodes, etc , donc pas de contradiction possible. On peut seulement rentrer dans le cadre prédéfini.
    Moi j’aime les systèmes ouverts, honnêtes, ceux qui nous intègrent avec nos points de vue, nos défauts, nos contradictions, nos erreurs…. Là c’est peut-être un peu idyllique, trop propre.
    Et puis la machine parfaite, hum, elle ne sera que le reflet de ce que nous sommes.
    le leitmotiv de la science ou méthode scientifique érigée en maitre, en panacée, hum, ça sent une nouvelle religion, alors que justement ils dénoncent les méfaits de celles-ci et de l’esprit « unique ».
    maintenant, vivre avec d’autres fondements plus respectueux, d’autre formes, une attitude raisonnée, rationnelle sur le physique, le bio tope etc, oui…en gardant la porte ouverte au spontané, à l’esprit, à l’intuition et à la liberté….
    ensuite, j’ai remarqué que, comme souvent il n’y a pas de transparence, comme tu le révèle, sur l’aspect financier, sur l’origine du mouvement, qui fait quoi, qui recrute les coordinateurs, dont on nous dit qu’il n’y a pas de hiérarchie, mais il y a bien quelqu’un qui prends la décision de nommer et de « surveiller » qu’il continue de correspondre aux critères annoncés. Il y donc bien un circuit décisionnel, qui n’est pas affiché en tant que tel (même dans le projet on dit presque que c’est la machine qui décide de tout, mais la machine décide sur quels critères, curieux ?)
    bref il n’y a guère que Jaques Fresco et son équipe qui sont nommés, mais peu de renseignements fournis sur les rôles et comment ils sont distribués dans l’organisation actuelle (pas celle des groupes de travail qui sont affichés).

    d’un autre coté même s’il y a séduction, est-ce qu’il y tentative manipulatoire avérée, je ne sais pas. J’en fais référence, à une tendance qui a été mienne, pris dans l’enthousiasme d’une idée nouvelle, j’ai eu tendance a un peu foncer tête baissée en « assénant » ma vérité, tout en ayant une intention des plus nobles. Je ne connais que peu le mouvement ou les personnes en profondeur et je me garderais bien de condamner. Il y a juste qu’en façade, il y a peut-être ces signes de fermeture à l’alternative, à la mouvance des idées, au partage, embrayant directement dans une structure préétablie. je n’y ai pas trouvé de lieu de discussions possibles, donc de contradiction.
    voilà en tous cas merci d’avoir exposé ton avis
    bien à toi

  2. Jonacre:

    Bonjour,

    Je tiens à vous signaler que le Mouvement Zeitgeist s’est séparé officiellement du Projet Venus pour diverses raisons que vous trouverez sur le site international notamment.

    Ce point remet en cause votre argumentaire et je vous invite donc à réévaluer votre point de vue en regardant notamment le dernier film « Zeitgeist : Moving Forward » que vous trouverez ici : http://youtu.be/pj3Q9H6c44w

    Je pense personnellement que ce dernier film est bien moins propagandiste que les deux premiers. D’ailleurs, le premier film n’est pas considéré comme un film faisant parti du Mouvement Zeitgeist mais plutôt comme une réalisation personnelle de Peter Joseph.

    Je vous invite également à regarder les différentes conférences qui ont été sous-titrée en français : http://presentation.mouvement-zeitgeist.fr/conferences.html

    Amicalement,
    Jonacre

  3. Jeylo:

    Vous ne présentez pas réellement d’arguments, vous vous contentez principalement de constater.
    Même votre intuition que ce documentaire est « intéressé » n’est pas justifiée.
    Zeitgeist dénonce de nombreux problèmes de société. On peut le regarder en toute objectivité, les sources sont le plus souvent vérifiables.
    Alors pourquoi polémiquer quand il dénonce clairement et simplement la gravité de la situation?
    « Comme on est des esclaves, ils nous font comprendre qu’on est des esclaves dans le but de nous rendre plus esclaves »…? Ça n’a aucun sens.

  4. Sylvain Poirier:

    Je viens d’entreprendre une réfutation détaillée en anglais des thèses du mouvement zeitgeist par ici : http://antispirituality.net/venus-zeitgeist-movement

  5. pasmouton:

    le premier film dénonce beaucoup de choses, si après vous êtes assez mouton ou idiot pour pour ne pas y faire VOTRE tri et/ou vous laisser prendre au jeu du projet vénus et faire des dons… je vous renvois à vos cours d’histoires.. ah oui pardon, l’histoire est écrite par les vainqueurs, autant pour moi, j’oubliais avoir à faire à des moutons

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.